Automne

Automne
Illustration du poème Automne, par Laora LAURENT

Nous sommes le 9 novembre. Il y a 100 ans mourait Guillaume Apollinaire des suites de la grippe espagnole. Il y a 100 ans aussi, se terminait la Première Guerre Mondiale à laquelle le poète avait participé.

Au Lycée Français de Lomé, nous commémorons ces deux anniversaires. Les élèves de 1S1 et leur professeur Madame Sarr ont réalisé des dessins à partir de poèmes d’Apollinaire et ils ont circulé dans l’établissement en déclamant des poèmes. C’étaient les fameuses brigades d’intervention poétique !

D’autres évènements sont à venir pour commémorer le centenaire de la fin de la guerre.

Le poème dont s’est inspiré Laora :

Automne

Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux

Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne

Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

Et s’en allant là-bas le paysan chantonne

Une chanson d’amour et d’infidélité

Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise

Oh! l’automne l’automne a fait mourir l’été

Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s